450 420-4420

Soin de la peau

Cors et callosités

Cors et callosités

Un cor plantaire est le résultat d’une accumulation de corne sous un point de pression du pied. La corne forme alors un noyau qui pénètre dans la peau, ce qui occasionne une douleur considérable. Il est fréquent au niveau des zones de fortes pressions comme l’avant du pied, mais il peut se présenter sur le dessus et entre les orteils également. Lorsque non traité, il gagne en profondeur, ce qui accentue la douleur.

Une callosité représente l’accumulation de corne sous le pied de façon diffuse. Les callosités sont souvent retrouvées à l’avant du pied et sous le talon. Lorsqu’elles ne sont pas entretenues, elles peuvent former des fissures qui peuvent s’infecter et devenir très douloureuses.

  • Fissures sensibles
  • Accumulation de corne
  • Peau sèche
Verrues plantaires

Verrues plantaires

Une verrue est une infection de la peau par un virus, le virus du papillome humain (VPH). Elle est souvent contractée dans les endroits publics comme les vestiaires et les piscines. La verrue plantaire est souvent très résistante, ce qui nécessite un traitement personnalisé en fonction de son emplacement et de sa taille. Bien souvent elle se dissimule sous la corne et présente des petits points noirs au centre. Il peut n’y avoir qu’une seule lésion ou encore des dizaines. Non traitées, ces dernières peuvent s’étendre et contaminer d’autres membres de la famille.

  • Petits points noirs
  • Accumulation rapide de corne
Pied d’athlète

Pied d’athlète

Le pied d’athlète ou tinea pedis est une infection à champignons des pieds. La région entre les orteils et le dessous des pieds en est souvent atteinte. La peau devient alors fragile et s’écaille facilement. Elle peut être rouge, fissurée et des démangeaisons peuvent se présenter. Non traité, le pied d’athlète demeure contagieux et peut mener à une ulcération de la peau.

  • Rougeur et écaillement de la peau
  • Fissures entre les orteils
  • Démangeaisons
Transpiration excessive

Transpiration excessive

La transpiration excessive ou hyperhydrose est fréquente. Elle touche souvent les jeunes et les personnes physiquement actives. Elle peut être accompagnée ou non d’une mauvaise odeur (bromhydrose). L’excès d’humidité au niveau des pieds augmente les risques de contracter une infection à champignons au niveau de la peau et des ongles.

  • Sensation de chaleur/froideur aux pieds
  • Mauvaise odeur
Pied diabétique

Pied diabétique

Le diabète est une maladie très commune dans laquelle le taux de sucre sanguin est trop élevé. Il en résulte une mauvaise circulation sanguine, ce qui ralentit le processus de guérison lors de blessures et augmente le risque d’infection. Les pieds étant fortement à risque, une simple lésion de la peau peut se transformer en une plaie importante et, si elle n’est pas traitée, en un profond ulcère infecté. Un diabète mal contrôlé peut affecter les pieds de diverses façons, notamment par des problèmes d’articulations et par l’affaissement de l’arche plantaire, entrainant la formation de points de pression excessive, de callosités et de lésions sous le pied.

  • Accumulation de corne
  • Déformation des pieds
  • Lésions avec ou sans signe d’infection
  • Enflure et douleur aux pieds
Lésions dermatologiques

Lésions dermatologiques

Plusieurs maladies de peau ont des répercussions au niveau des pieds. C’est le cas avec l’eczéma, le psoriasis et le lichen plan, entre autres, qui contribuent souvent à la formation de callosités sous les pieds. La majorité des effets secondaires de ces maladies peuvent être contrés à l’aide de médicaments. Un avis professionnel est souhaitable afin de déterminer un plan de traitement adapté à vos besoins en présence de troubles dermatologiques.

  • Peau sèche
  • Accumulation rapide et récurrente de corne
  • Fissures sensibles
  • Changement de coloration de la peau